Conseils Achat Appareil Photo

Les différents types d’appareils photos

C’est le cas? Tant mieux parce que vous êtes exactement sur la page qu’il faut ! Nous allons vous expliquer ici les différences, les avantages et les inconvénients de chaque grande catégorie d’appareil photo.

Liens rapides : les Compacts, les Bridges, les hybrides, les Reflex grand public, les Reflex Plein format.

Les compacts

Le compact, comme son nom l’indique, est le plus petit des appareils photo. Ce que son nom n’indique pas, en revanche, c’est qu’il est aussi le plus vendu d’entre tous! La star des étalages dans les boutiques, c’est lui ! On l’appelle aussi APN, abréviation pour Appareil Photo Numérique, et c’est là une bien mauvaise habitude puisque tous les autres (Bridge, reflex etc.) sont également des APN. La spécificité du compact est de proposer à l’utilisateur un condensé de technologie automatique, répondant à la devise « point & shoot » viser et appuyer ! En clair, il n’y a rien d’autre à faire que zoomer, puis déclencher! Petit, discret et léger, c’est le compagnon idéal de la photo de tous les jours. Il se glisse dans une poche ou un sac facilement, et peut être sorti très rapidement. Comme vous n’avez pas non plus de réglage à faire, la prise de vue est beaucoup plus rapide ! Problème, le tout automatique est parfois pénalisant, notamment dans des situations qui sortent un peu des conventions classiques. Dans ce cas, il faut utiliser des programmes qui sont censés être capable d’adapter l’appareil aux diverses conditions. Les plus classiques sont le mode paysage, portrait, photo de nuit, portrait de nuit, contre jour, macro etc. Certains compacts vous en propose des dizaines de la sorte et ça devient rapidement le bronx dans les menus, pour des résultats pas toujours convaincants. Il y a d’autres problèmes récurrents sur ce genre d’appareil comme un flash intégré qui crée des images trop blanches et ruine les portraits, le mauvais rendu des photos en faible luminosité, et l’impossibilité de régler manuellement les réglages de prise de vue.

Conclusion

Les avantages Les Inconvénients
– Gain de place- Tout automatique- Beau design- Grand écran de visualisation arrière – Menus souvent confus- Flash intégré mal géré- Impossible de régler manuellement- Mauvaise gestion du bruit numérique

A qui s’adressent les compacts?

De part sa simplicité d’utilisation, le compact s’adresse avant tout aux débutants en photo qui n’ont pas envie d’avoir un appareil trop complexe, et qui ne sont pas trop regardant sur la qualité finale de la photo. En clair, si vous avez envie de prendre vos soirées, vos vacances et vos repas de famille en photo sans avoir envie de faire de l’art, c’est l’appareil qui vous correspond !

Voir notre dossier bien choisir son compact!


[ad#priceminister SBP bandeau]

Les Bridges

Rien à voir avec les dents, les bridges viennent du mot anglais pour « pont » car ils font la liaison entre les appareils compacts tout automatiques, et les réflex numériques qui s’adressent à un public plus initié. Un bridge, donc, possède les fonctions automatiques d’un compact, mais la forme générale d’un réflex. Par conséquent, les avantages directs sont avant tout une meilleure optique pour de bellesphotos, un zoom puissant, une meilleure gestion du bruit numérique, et la possibilité d’utiliser des réglages manuels. L’ergonomie du boitier est également meilleure, facilitant sa prise en main et améliorant grandement le confort d’utilisation. La plupart des bridges possèdent un viseur oculaire qui permet de viser même lorsque l’on est en plein jour (l’écran de visualisation devient généralement illisible), même si on est encore loin de la qualité des réflex de ce côté là. En revanche, le bridge est un appareil plus volumineux, et il nécessitera une pochette spécifique pour pouvoir le transporter. Par contre, gros point positif, il ne pèse souvent pas lourd du tout, ce qui autorise de longues balades photos sans se fatiguer l’épaule ou le cou. L’optique du bridge n’est pas interchangeable, ce qui évite que la poussière ne rentre dans l’appareil. De plus en plus, la manipulation de l’objectif (zoom et mise au point) peut se faire directement sur l’optique à l’aide de bagues de réglages ce qui rend la manipulation plus agréable, mais augmente le volume et le poids général de l’appareil. En clair, le bridge répond à la devise bien connue : on ne peut pas tout avoir! Mais ils sont souvent des compromis de bonne qualité, pour un coût moindre qu’un réflex.

Conclusion

Les avantages Les Inconvénients
– optique de qualité- grande plage focale (gros zoom)- Mode manuel disponible- Meilleure gestion du bruit numérique – Viseur oculaire un peu mou- Aspect plastic, et ensemble fragile- Rapport qualité/prix pas toujours satisfaisant- Taille volumineuse

A qui s’adressent les bridges?

L’utilisateur idéal du bridge est le photographe amateur débutant qui souhaite obtenir de meilleurs clichés, mais aussi avoir la possibilité d’utiliser son appareil en mode manuel. Il veut également avoir un gros zoom, mais sans avoir à se trimballer de nombreux objectifs. Enfin, il n’est pas dérangé par le volume de l’appareil, mais ne veut pas que son poids soit trop élevé.

Voir notre dossier : Bien choisir son Bridge !


[ad#priceminister Photo bandeau]

Les Hybrides

Dernier né des appareils photos numérique, l’hybride (aussi connu sous le nom de Micro 4/3 ou encore COI) est un format intermédiaire entre le compact et le réflex. Le lecteur attentif ne manquera pas de remarquer que cette description est la même que pour le bridge, et pourtant, hybrudes et bridges sont en totale opposition. En effet, le micro possède un corps d’appareil compact sur lequel on peut utiliser des objectifs interchangeables comme on le fait sur un réflex. Le point fort de cette technologie est donc de proposer de donner tout les avantages du compact et ses automatismes précis, couplés avec les optiques de qualité d’un réflex pour une qualité de photo nettement meilleure. Cependant, cette technologie est encore récente, et est loin d’être parfaite. La gestion du bruit n’est guère meilleure que sur les réflex d’entrée de gamme qui sont pourtant moins chers. D’autre part, le catalogue d’objectifs disponibles est, lui aussi, limité et le moindre accessoire coute une fortune (comptez 200 euros pour un flash externe sur certains modèles). En bref, même si l’objet est joli et qu’il peut effectivement faire de belles photos, le prix n’est pas toujours justifié et, au final, un bon compact ou un bon bridge sont souvent de meilleurs partis.

Conclusion

Les avantages Les Inconvénients
– meilleure optique que sur un compact- optiques interchangeables- Bonne qualité d’image en pleine lumière- Modes automatiques perfectionnés – Manque de choix d’objectifs- Tarifs élevés- Gestion du bruit numérique assez moyenne- Des accessoires très chers !

A qui s’adressent les hybrides?

Son côté innovant, et le design soigné des modèles tend à faire de l’utilisateur idéal du Micro 4/3 un accro de la technologie qui n’a pas peur de dépenser plus que la moyenne. La qualité finale des images, et la pseudo plus-values obtenues par les objectifs interchangeables ne sont pas encore assez marqués pour justifier un tel prix. Si les micro 4/3 fonctionnent aujourd’hui c’est parce qu’ils sont à la mode, mais ils ne proposent pas réellement de plus en terme de photo. D’un point de vu utilisation, ils sont avant tout conçus pour être en mode automatique, et s’adressent donc à des non-techniciens de la photo.

Voir notre dossier : Bien choisir son hybride !

 

Les Reflex numériques grand public

Le grand frère de la photo numérique, c’est lui ! Le reflex numérique est l’adaptation moderne du reflex argentique dans lequel on a « simplement » remplacé la pellicule photo pour un capteur sensible. La spécificité unique du reflex tient dans le miroir qui se trouve devant le capteur et qui renvoie la lumière dans le viseur oculaire. Ainsi, l’utilisateur voit directement ce qui passe par l’objectif (ce qui n’est pas le cas sur les micros viseurs oculaires des compacts par exemple), donnant un plus grand confort d’utilisation.  Il possède également des objectifs interchangeables, et un capteur de plus grande taille que chez tous les autres modèles d’appareils numériques. Le résultat de cette combinaison donne des photos d’une qualité supérieure, avec la possibilité  de jouer sur la profondeur de champs en créant de beaux effets de flou d’arrière plan. Un autre avantage avec ces appareils est qu’ils sont entièrement pensés pour être utilisés en mode manuel. De nombreuses molettes et boutons de réglages vous permettent de tirer parti de toutes les situations de luminosité. Bien sûr, si vous n’avez pas envie de vous fatiguer, vous pouvez compter sur un mode automatique efficace.  Les Reflex possèdent également une griffe porte flash sur le dessus qui permet de greffer de nombreux accessoires, comme, par exemple, un flash externe. Les accessoires sont légions pour les Reflex, avec des trépieds, des filtres, des télécommandes, des capteurs GPS, et beaucoup d’autres choses! Avoir un reflex veut également dire que l’on peut enregistrer ses fichiers au format Raw, qui est un format brut et qui permet de faire de meilleures photos qu’avec un Jpg. En revanche, le coût de ces appareils est sensiblement plus élevé, même si on peut trouver des boîtiers nus pour moins de 300 euros en entrée de gamme. Sans compter que chaque objectif vous coûtera entre 100 et 300 euros. Le poids et l’encombrement sont deux autres facteurs qu’il ne faut pas oublier, et il faut ajouter à cela le problème de la poussière. En effet, puisque vous pouvez changer d’objectif, vous mettrez alors à nu l’intérieur de votre boitier. Ce dernier prendra alors de la poussière qui viendra salir vos images! Il faut donc régulièrement faire nettoyer son appareil photo, ce qui implique un petit coût supplémentaire !

Conclusion

Les avantages Les Inconvénients
– meilleure qualité photo- optiques interchangeables- Mode manuel précis- Bon confort d’utilisation – Coût élevé pour s’équiper- Poids et encombrement- Gestion du bruit numérique pas toujours au top- Des accessoires assez chers !

A qui s’adressent les reflex grand public?

Il est assez facile de répondre à cette question ! Les reflex d’entrée de gamme ont été conçus pour que les amateurs passionnés de photos puissent se jeter dans le grand bain, sans pour autant avoir à dépenser des milliers d’euros. L’utilisation est également facilitée par des modes automatiques, et des modes scènes assez pertinents. La qualité de l’autofocus est généralement bonne, et le réglage automatique de l’exposition ne vous laissera pas souvent tomber.

Voir notre dossier : Bien choisir son reflex !

Les Reflex numériques plein format

Nous rajoutons un paragraphe supplémentaire pour les reflex numériques pleins formats. Ces derniers sont quasiment similaires au reflex de la section ci-dessus, à ceci près qu’ils s’adressent à un public de pro ou de semi-pro. Le terme plein format renvoie à la taille du capteur qui est plus gros que dans les reflex grand public. Par conséquent, la qualité d’image est bien meilleure, surtout en condition de faible luminosité, et la gestion du bruit frôle la perfection. Mais, cela à un coût et il faut compter environs 1800 euros pour un boitier nu. Vous pouvez investir directement dans ce genre de produit si le coeur vous en dit, mais sa prise en main est plus délicate et nécessite d’avoir de bonnes connaissances en technique photo pour obtenir des clichés qui exploitent réellement le potentiel de l’appareil. Autrement, vous n’obtiendrez que des clichés normaux qui pourront alors vous frustrer puisque vous ne verrez pas de réelle différence avec un appareil moins cher ! Vous voilà prévenus !

[ad#priceminister SBP bandeau]

NicolasLes différents types d’appareils photos

Related Posts

Comments are closed.